X
X
Back to the top
X
X

William Duchêne

William Duchêne

Originaire de l’Isère, mais amoureux du Haut Doubs où il a vécu pendant plusieurs années et où notre merveilleuse amitié a commencé, William a de quoi surprendre son entourage et les gens qui croisent sa route. Car c’est seulement à l’âge de 30 ans, après avoir consacré les premières années de sa vie à son amour pour la nature et les animaux, l’humain, l’alimentation saine, le jardinage, la cuisine, l’écriture de poèmes etc… qu’il décide de se lancer dans la musique!

Elle l’a toujours attiré et il lui est resté, depuis les cours de chant qu’il avait reçus durant son enfance, le désir secret mais pas moins brûlant de transformer ses textes en chansons. Cap franchi,  puisqu’il sort au printemps 2020, seulement trois mois après avoir empoigné un instrument pour la première fois, son album « De l’arbre au ciel » qui nous emmène au cœur de son âme et de ses blessures les plus profondes.

Son amour pour la nature et la vie se ressent à travers ses textes qu’il accompagne lui même à la guitare ou au clavier. Cet univers de notes est tout nouveau pour lui mais il a le cran de partir à sa découverte en autodidacte ou aidé par des amis qui le soutiennent et lui mettent le pied à l’étrier. Et le plus épatant est qu’il ne se donne pas l’excuse d’être débutant pour s’empêcher de proposer ses toutes premières créations au grand public !

C’est aussi ça qu’il veut mettre en avant, ça qu’il trouve beau et inspirant. Pourquoi la musique serait-elle réservée à une élite qui n’a le droit de se montrer qu’une fois un certain niveau atteint ? Mettre en lumière sa progression depuis le début malgré les imperfections et les critiques qu’elles inspirent aux auditeurs, c’est un choix osé et très brave qu’il assume pleinement pour le message qu’il porte: Il faut croire en soi, braver ses peurs et faire abstraction des médisances qui nous empêcheraient d’avancer. Un bel exemple de force qui encourage à faire de même. Résultat: il a bien progressé depuis et se produit parfois dans les bars ou cafés qui l’accueillent pour des soirées concerts, parfois dans la rue et sur les marchés, au plus grand plaisir des passants qui s’arrêtent souvent pour un brin de causette avec lui et repartent enchantés par la belle personne qu’il est et les échanges remplis de bienveillance qu’ils ont partagés.

Son chien, Rayon, qui l’accompagne sur tous les chemins, sa minette Rictus et ses chatons, et puis toutes ses poules et autres petits oiseaux blessés qu’il trouve régulièrement lors de ses promenades et qu’il remet sur pieds, sont pour lui de véritables amis avec lesquels il partage sa bulle de création sur son petit bout de terre et dans sa caravane où il vivent tous ensemble.

Un petit coin de paradis où l’on se sent bien accueilli et qui lui inspire bon nombre de ses compositions. « Beauté sauvage » est l’un des premiers titres de son album qui me vient en tête lorsque je pense au lien très particulier que William a avec les oiseaux. Sa petite Willine, une corneille qu’il a recueillie tombée du nid et qu’il a nourrie et élevée sans jamais la mettre en cage, est restée près de son ami humain quelques mois avant de s’envoler vers d autres horizons.

Cet homme fait partie, pour moi, de ces personnes un peu magiques, qui semblent avoir réellement compris le sens du verbe AIMER. Le regard qu’il porte sur le monde est pur et dénué de jugement. Il a ce je ne sais quoi dont lui seul a le secret qui vous fait vous sentir  simplement bien et léger en sa présence et vous fait croire en l’avenir, croire en vous, croire en l’humanité.

 

Bravo à toi William! Je te souhaite vraiment une belle continuation sur ce chemin qui te va si bien et que je suis honorée de suivre et de partager avec toi depuis ta toute première note!  Merci de tout mon cœur pour notre amitié si précieuse <3 <3 <3

cd
cd

Pour se procurer l’album, contacter William par email :

williamduchenemusique38@gmail.com