X
X
Back to the top
X
X

Pierre Klinguer

Pierre Klinguer

Pour lui, tout est parti d’une histoire d’amour, un coup de foudre pour un instrument de musique qu’il trouvait fascinant, déjà tout petit. Cet instrument, il l’a observé de loin, de près, il l’a écouté, pris dans ses mains et dompté à sa façon, en autodidacte, jusqu’à s’en faire une carrière. « Passionnément guitare », le titre de son dernier album, sorti fin 2020, nous le dit bien: Sa gratte, il l’aimait, il l’aime et il l’aimera.

« Nous habitions une ferme isolée avec nos parents quand j’étais enfant. Je me souviens avoir découvert cet instrument en guettant a travers la fenêtre des voisins alors que je passais à pied devant chez eux. A l’écran, Hugues Aufray chantait dans une émission en noir et blanc en s’accompagnant, je m’en souviens très bien. J’ai tout de suite été fasciné, je ne saurais dire pourquoi« 

Il s’amuse au souvenir de ses premiers pas sur « une vieille casserole à trois cordes » d’un de ses petits camarades de classe de l’époque. Marcel Daddy et sa méthode révolutionnaire de tablatures, ainsi que les conseils que Pierre récolte par ci par là, furent d’une grande aide pour évoluer et se former. Il se souvient de l’Abbé Prudham, au petit séminaire de Maîche qui, au lieu de le punir pour s’être introduit en catimini dans sa chambre pour passer un moment avec sa guitare, alors qu’il avait été exclu d’un cours pour avoir fait une bêtise, avait préféré lui enseigner ce qu’il savait, dont,  » Buvons le sirop Tiffon ». Là-bas, Pierre s’entoure de plusieurs gars qui deviendront pour la plupart ses amis pour la vie.

Son parcours fut ponctué de nombreuses rencontres inoubliables qui lui ont énormément apporté concernant la musique mais également l’ouverture sur le monde, la culture, l’art, le patrimoine, la spiritualité. « La vie, c’est beaucoup une question de chance » selon Pierre qui, pour illustrer son affirmation, me raconte comment son chemin croisa celui de Raymond Fau, auteur-compositeur de chants liturgiques, qui connaissait un succès considérable à cette époque. Son guitariste avait eu, ce jour-là, un accident de Rugby qui l’handicapait pour jouer l’animation prévue le soir même avec Raymond. Pierre, qui connaissait son répertoire par cœur pour n’avoir eu que ce disque là à la maison de ses parents pendant des années, se vit offrir d’accompagner le chanteur en remplacement de son instrumentiste blessé.

 Une mission, au pied levé, qu’il accomplit avec brio. Ce qui lui valu une place, très bien rémunérée, auprès de Raymond pendant les deux années suivantes, pour l’accompagner dans ses concerts et animations, deux semaines par mois, en parallèle de ses cours à la Faculté de musicologie de Besançon. 

Une période de vie bien remplie puisque Pierre écrit, compose et monte, à côté de cela, trois comédies musicales qu’il présenta ensuite sur scène, pendant deux années consécutives, avec une troupe. 

« Nous avons eu la chance d’avoir Cécile Silvant qui, de par sa voix incroyablement juste et cristalline, donna beaucoup de crédibilité à notre projet, cela nous a ouvert des portes, notamment celle d’un magasin de musique qui, en l’entendant chanter, m’offrit d’utiliser gratuitement tout le matériel nécessaire pour monter les spectacles » explique-t-il.« 

 Certaines des plus belles années de sa vie, à en croire l’émotion avec laquelle il les raconte.

Il devint, par la suite, professeur de guitare à son compte et anima régulièrement des soirées dansantes pour arrondir les fins de mois. L’orchestration, l’écriture, l’accompagnement, l’harmonisation n’ont plus de secret pour lui pour avoir participé à de nombreux projets et enregistrements d’albums, notamment aux côtés de Cécile et Jean Noël Klinguer. Leur plus gros succès fut lors d’une collaboration avec la maison BAYARD pour la production du coffret, « Ta parole est un trésor », dans le cadre d’un projet nommé « Parcours de la foi ».

De nature très sociable et enjouée malgré les coups durs de la vie, il enchaîne les contrats, les enregistrements aux côtés de multiples personnes telles que Jean Claude Giannada, George Goudet, le studio Chrismiphil, Danielle Sciaky, les ateliers du Frêne…Des titres comme « Une roue dans chaque main », figurant sur le disque « la vie continue », « A cœur ouvert », « Allez les jaunes », hymne de l’équipe de Sochaux, « Appel à témoin », « Je te dirai » ou encore « Parler de toi » vous diront peut-être quelque chose.

Pierre sort son disque « Les vraies étoiles », en 2014, suivi, en 2020, de « passionnément guitare », exclusivement instrumental, dédié principalement à l’étude de l’instrument. Il fait également office de CD-ROM sur lequel figurent toutes les tablatures de l’album.

Pierre, modeste, se dit chanceux d’avoir pu traverser la vie grâce à sa passion uniquement. Ce qu’il ne mentionne pas, cependant, c’est son incroyable talent…

Merci à toi Pierro pour ce partage !

Pauline S.

Pauline & Pierre - Douce Lucie

Son album « Les vraies étoiles » est disponible sur toutes les plateformes (Spotify, deezer, itunes…)

L’album « Passionnément guitare » est quant à lui, disponible en version CD/CD-ROM incluant également toutes les tablatures originales pour l’étude des morceaux avec votre instrument. Pour le commander, merci d’envoyer un email à l’adresse:

pierreklinguer@orange.fr