X
X
Back to the top
X
X

Marie Régnier

Marie Régnier

Du haut de ses tout juste 25 ans, ce petit bout de femme a déjà beaucoup à nous raconter, à nous apporter. Déterminée à élargir notre regard sur cette discipline qu’est la pole dance et dont elle se passionne depuis quelques années, elle a accepté de m’ouvrir les portes de son studio, le temps d’un après midi, et de me raconter son histoire et celle de ce sport qu’elle chérit tant.

« Je me rends compte à travers le temps passé à l’enseigner aux élèves, que cette discipline est avant tout une thérapie, un merveilleux moyen d’expression, un profond travail d’acceptation de soi et de son propre corps. C’est une activité qui fait du bien si elle est transmise dans la bienveillance et l’écoute de l’autre et de soi-même. »

C’est dans une vidéo YouTube qu’elle  découvre la pole dance, durant son adolescence. Elle reçoit pour Noël, à l’âge de 16 ans, sa première barre qu’elle installe dans sa chambre, chez ses parents et sur laquelle elle s’entraîne seule. Ne sachant pas en encore se positionner quant à son avenir, Marie suit un cursus standard jusqu’à la fin du lycée. Puis à l’âge de 18 ans, elle décide de s’orienter vers un choix en accord avec l’un de ses principaux centres d’intérêt : le sport. 

Elle s’inscrit donc comme étudiante en STAPS (sciences et techniques des activités physiques et sportives) option danse et cirque, à la Faculté de Besançon. Au travers de 15 à 20 heures de pratique par semaine la première année, elle goute à de très nombreuses disciplines très intenses et variées allant de la natation jusqu’au tennis de table en passant par l’athlétisme, le judo, le canoé kayak, le cirque, la danse sous toutes ses formes etc… Elle passe trois ans à se perfectionner et à mieux comprendre le fonctionnement et les besoin du corps en se spécialisant même en « activité physique adaptée et santé » tout en développant, chaque weekend, à son retour chez ses parents ses compétences en pole dance.

 « Je n’aimais pas tellement la théorie et ne me donnais pas à fond, mais la pratique remontait beaucoup ma moyenne, car j’étais passionnée et plutôt douée dans la plupart des disciplines sportives. », raconte-t-elle. »

En 2016, diplôme en main, Marie entre dans une période de doutes, de remise en question et de bilan suite à un événement imprévu et marquant survenu dans sa vie personnelle. Elle décide de partir pour l’île de la réunion afin de chercher un sens à sa vie, une direction à prendre. Par dépit face au manque de finances et de réponses à ses questionnements, elle rentre 5 mois plus tard. L’authenticité dont elle fait preuve envers ses parents quant à cette mauvaise passe lui vaut beaucoup de soutien de leur part. Encouragée, elle remet le pied à l’étrier en trouvant son tout premier emploi de vendeuse fruits et légumes chez Jacoulot, à Morteau. Ce travail la reconnecte à ses valeurs et son intérêt, très présent depuis toujours, pour la nutrition et la santé physique et psychique qui en dépend.

 » J’ai testé le véganisme, le végétarisme, le crudivorisme même…« , se plaît elle à dire tout en soulignant l’importance pour elle de rester axée sur une alimentation plutôt végétale.

En parallèle à ce travail de vendeuse qu’elle apprécie, l’idée lui vient de mettre à profit ses années de pratique de pole dance et de valoriser le bien-être et la santé que lui apporte ce sport en tentant de donner des cours en ligne. Sa toute première élève est, à sa grande surprise, elle-même professeur de pole dance désirant se perfectionner. C’est une révélation pour Marie qui prend confiance en son propre niveau et décide de s’investir et de développer plus sérieusement ce projet en proposant, à toutes les salles de sports alentours, un éventuel partenariat. Sebastien Guillien, gérant du club « Liberté Fitness « à Morteau, lui répond favorablement et avec grand enthousiasme. Très emballé par son idée, il organise une soirée promotionnelle et lui octroie une place au sein de son établissement pour développer cette activité innovante. Quatre à cinq personnes curieuses s’inscrivent à ses premières leçons mais la demande grandissante force la jeune femme à s’équiper rapidement de plus de matériel et à ouvrir, seulement quelques mois plus tard, en septembre 2019, son propre studio situé au Bizot (voir l’adresse plus bas).

Les cours sont accessibles à tous âges et à toutes morphologies, hommes ou femmes, sportifs ou non. Marie, joviale, positive et très à l’écoute, pose un regard bienveillant sur les aptitudes physiques, les performances et l’évolution de ses élèves en installant assurément un climat de confiance au sein de ces échanges. De très beaux liens d’amitié se nouent généralement avec chacun d’entre eux.

 » C’est une supère prof, très gentille, douce, agréable et dynamique. Je la recommande vivement !« , assure Valérie, l’une de ses habituées.

Avec une vingtaine de nouvelles inscriptions à son ouverture, en septembre 2019, le studio compte à l’heure actuelle pas moins d’une cinquantaine de participants plus ou moins assidus. L’arrivée de la crise sanitaire liée à la COVID-19 impose à Marie de poursuivre son activité en ligne, jusqu’à l’annonce officielle de réouverture.

Radieuse, pétillante, talentueuse, ouverte d’esprit et audacieuse, cette charmante jeune femme est un excellent exemple de persévérance qui incarne pleinement l’idée qu’il faut croire en ses rêves et se donner les moyens de les réaliser. Cela fonctionne et elle nous l’a prouvé ! Merci à toi, Marie, pour ce merveilleux moment de partage.

Pauline S.

 

Contact de Vert tige Studio

Marie Régnier

1 rue de l’église, le Bizot (en haut du petit escalier)

tel : 0662611127